La Bretagne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Bretagne

Message  Linda le Ven 13 Mai - 19:32

La Bretagne ou Bretagne historique est une péninsule de l'ouest de la France, située entre la Manche au nord, la mer Celtique et d'Iroise à l'ouest et le golfe de Gascogne au sud. À la fin de l'Empire romain, elle connaît un afflux de population due à l'immigration massive[1],[2] de Bretons insulaires dans une partie de l'ancienne Armorique celte. Ceux-ci créent un royaume[3] au IXe siècle, qui devient ensuite un duché[4]. Elle devient en 1532 une « province réputée étrangère[5] » unie à la France sous la même couronne jusqu'à sa disparition administrative en 1790 et sa division en cinq départements : Côtes-du-Nord, Finistère, Ille-et-Vilaine, Loire-Inférieure et Morbihan. La Bretagne possède une identité forte, pourtant encore soumise à controverse[6].

La Bretagne est considérée par la Ligue celtique comme l'un des six pays celtiques[7], au regard de la linguistique, de l'ethnologie et de l'histoire. Ses habitants sont les Bretons, que l'on parle de la région historique ou de la région administrative actuelle. Son nom breton, Breizh (sans article ; prononcer [brɛjs] en breton KLT, [brɛχ] en breton vannetais), est orthographié avec un « ZH » pour rassembler l'ancienne écriture existant pour le nord et l'ouest (Breiz) avec celle du sud (Breih). « Breizh » est couramment abrégé en BZH. En gallo, l'autre langue traditionnelle de Bretagne, son nom est Bertaèyn.

L'appellation Bretagne désigne également une région française, composée de quatre départements. Le département de la Loire-Atlantique, historiquement breton, est actuellement rattaché à la région Pays de la Loire ; la question de sa réunification à la Région Bretagne fait l'objet de débats.


Étymologie

Le nom « Bretagne » vient du latin Brittania (à l'époque plus rarement écrit Britannia) qui signifie littéralement « le pays des Bretons ». Ce mot est utilisé dès le Ier siècle par les Romains pour désigner la Bretagne insulaire, et plus précisément la province romaine qui s'étendait du sud de l'île jusqu'aux murs protecteurs du nord (le mur d'Agricola, le mur d'Hadrien puis le mur d'Antonin). Le terme latin dérive lui-même du mot grec utilisé par le voyageur marseillais Pythéas pour désigner l'ensemble des îles du Nord qu'il visita aux alentours de 320 av. J.-C. (y compris probablement l'Islande) : Πρεττανικη (Prettanike) ou Βρεττανίαι (Brettaniai). Au Ier siècle av. J.-C., Diodore introduit la forme Πρεττανια (Prettania), et Strabon utilise Βρεττανία (Brettania). Marcien d'Héraclée, dans son Periplus maris exteri ("périple de la mer extérieure") parle des "îles prettaniques" (αἱ Πρεττανικαὶ νῆσοι).

Les habitants de Prittanike étaient appelés Πρεττανοι, Pritteni ou Prettani[8], probablement un nom celtique, peut-être celui utilisé par les Gaulois pour désigner les habitants des îles[9]. Ce terme est à l'origine du mot gallois Prydain (en moyen gallois Prydein) qui désigne la Bretagne (l'Île de Bretagne).

Après la chute de l'Empire romain d'Occident et au fur et à mesure que les Bretons s'installent sur le continent en Armorique, le nom de leur patrie d'origine se substitue à celui de l'ancienne Armorique sans toutefois le remplacer totalement. Il s'impose définitivement vers la fin du VIe siècle et peut-être même dès la fin du Ve siècle[10]. On parle alors de Britannia Minor[11] ou de Britannia pour désigner le territoire sous le contrôle des Bretons.

« Breizh », le nom breton de la Bretagne, vient lui d'un ancien Brittia[12].

Le terme « Armorique » est souvent utilisé pour désigner la Bretagne et ce même s'il désignait à l'origine un ensemble plus vaste. Il viendrait du Gaulois aremorica qui signifierait « proche de la mer »[13]. Un troisième nom Letauia (en français « Létavie ») a été utilisé jusqu'aux XIe siècle et XIIe siècle. Il viendrait d'une racine celtique signifiant « large et plat », « s'étendre », « déployer » et se retrouve dans le mot gallois Llydaw qui désigne la Bretagne continentale[14].
Histoire
Article détaillé : Histoire de la Bretagne.
Préhistoire
Menhirs des Alignements de Carnac
Grand menhir brisé d'Er Grah

La Bretagne est peuplée par l'homme dès le paléolithique inférieur avec une population néanderthalienne qui ne se distingue pas de celle du reste de l'Europe occidentale et qui est sans doute peu nombreuse. Sa seule particularité est l'existence d'un faciès particulier, le Colombanien[15] centré sur Carnac.

Les premiers hommes modernes arrivent en Bretagne vers -35 000 et remplacent ou absorbent les néanderthaliens. Le paléolithique supérieur est marqué par des industries de transitions, proches du châtelperronien sur la côte nord et par des industries plus classiques, de facture magdalénienne, au sud de la Loire, sans qu'on puisse savoir si la différence entre les deux est purement culturelle ou si elle reflète la persistance d'un réduit néanderthalien. La Bretagne ne possède qu'une seule grotte ornée, La Dérouine.

Au mésolithique la Bretagne se couvre de forêts et est peuplée par des communautés relativement nombreuses, divisées en trois groupes régionaux. Au mésolithique récent s'amorce une tendance à la sédentarisation, notamment dans les sites de Teviec et d'Hoedic[16], avec peut-être un passage à l'élevage.

L'agriculture arrive en Bretagne au Ve millénaire av.J.C, apportée par des migrants venus du sud et de l'est. La néolithisation ne se traduit cependant pas par un remplacement de population. Les chasseurs-cueilleurs locaux adoptent les nouvelles techniques qui permettent l'émergence de sociétés complexes, notamment autour du Golfe du Morbihan.

Cela se traduit par l'apparition d'une architecture mégalithique, d'abord des cairns, puis des tombes princières et des alignements. Le département du Morbihan concentre à lui seul de nombreux mégalithes dont le Grand menhir brisé d'Er Grah qui est le plus grand monument transporté et érigé par les hommes du Néolithique. Le site le plus connu est situé à Carnac.

Même si des influences de la culture de la céramique cordée se fait sentir à la fin du Néolithique, la Bretagne présente une certaine continuité culturelle jusqu'au début de l'âge du bronze. Le campaniforme, très présent semble ainsi s'intégrer aux traditions locales.
Protohistoire celtique
Carte des Peuples gaulois de l'actuelle Bretagne : Osismes Vénètes Coriosolites Riedones Namnètes

Pendant la protohistoire celtique, le territoire est occupé par cinq peuples principaux[17] :

* les Coriosolites dont le territoire se situait dans l'est de l'actuel département des Côtes-d'Armor, dans l'ouest de l'Ille-et-Vilaine et le nord-est du Morbihan et qui ont donné leur nom à la ville de Corseul ;
* les Namnètes résidaient dans l'actuel département de Loire-Atlantique, en rive droite de la Loire (la rive gauche étant occupée par un peuple allié, les Ambilatres[18]). Ils ont donné leur nom à la ville de Nantes (Naoned en breton moderne) ;
* les Osismes étaient localisés dans l'actuel département du Finistère et la partie ouest des Côtes-d'Armor et du Morbihan ;
* les Redones résidaient dans l'est de l’actuel département de l’Ille-et-Vilaine. Ils ont donné leur nom à la ville de Rennes ;
* les Vénètes se situaient dans l’actuel Morbihan, apparentés aux peuples homonymes de Vénétie et du Gwynedd, ils ont donné leur nom à la ville de Vannes (Gwened en breton).

Auxquels on peut rajouter les Ambilatres, qui résidaient dans le sud de la Loire Atlantique et le nord de la Vendée, mais leur localisation n'est pas certaine et leur existence même est problématique[19].

Ces peuples avaient de fortes relations économiques avec les Celtes de l'île de Bretagne, notamment pour le commerce de l'étain. Ils appartenaient à une « confédération armoricaine » de peuples gaulois qui, selon Jules César, comprenait « les Coriosolites, les Redones, les Ambibarii, les Calètes, les Osismes, les Lémovices et les Unelles » (Commentaires sur la Guerre des Gaules, Livre VII, 75[20].).
Antiquité gallo-romaine
L’ouest de la Gaule romaine sur la Table de Peutinger.

Le territoire de la future Bretagne, comme toute l'Armorique, fut conquis par les Romains lors de la guerre des Gaules.

À la fin du Ve siècle, les Bretons de l'île de Bretagne (Grande-Bretagne actuelle), ont émigré en Armorique avec leurs coutumes et leur langue, leur présence ayant été organisée antérieurement pour la défense de l'Empire romain face aux migrations germaniques. La thèse selon laquelle cette migration aurait eu pour cause la pression des envahisseurs Anglo-Saxons a pour origine le De Excidio de Gildas et est maintenant remise en cause. André Chédeville et Hubert Guillotel notent, par exemple, : « Il parait maintenant certain que la pression vint de l’ouest et non de l’est et qu’elle fut exercée par d’autres peuples celtiques, de langue d’ailleurs distincte : les Scots d’Irlande »[21].

Ils ont donné leur nom à cette région, qui s'est longtemps appelée Petite Bretagne ou Bretagne continentale, par opposition avec leur île d'origine.
avatar
Linda
Admin
Admin

Messages : 896
Date d'inscription : 22/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://lindasaintjalmes.nouslesfans.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bretagne

Message  Mélany le Sam 14 Mai - 9:23

Très intéressant cet article, merci Linda !

Et toi, tu serais pour ou contre la réunification de la Loire-Atlantique à la Région Bretagne ?


Dernière édition par Mélany le Dim 15 Mai - 15:09, édité 1 fois
avatar
Mélany

Messages : 627
Date d'inscription : 22/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bretagne

Message  Linda le Sam 14 Mai - 9:30

lol! Moi je suis une pirate ! Un jour je me réfugierais sur mon île et tirerais des boulets de canon à ceux qui s'en approcheront de trop près...

Je suis pour qu'on laisse les choses à leur place. Le temps est passé, des régions ont souffert à cause de l'histoire. Nous sommes tous français, alors laissons nos régions telles qu'elles sont en ce moment. Les hommes trouvent toujours des polémiques à tout, laissons la nature en paix.
avatar
Linda
Admin
Admin

Messages : 896
Date d'inscription : 22/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://lindasaintjalmes.nouslesfans.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bretagne

Message  Mélany le Sam 14 Mai - 9:33

Merci pour ton avis Linda la pirate ! :pirat: I love you
avatar
Mélany

Messages : 627
Date d'inscription : 22/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bretagne

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum